colza

Présent sur la quasi-totalité du territoire français, le colza (Brassica napus L.) possède bien d’autres atouts que le célèbre jaune de ses fleurs. Riches en huile et en protéines végétales, ses graines font l’objet d’utilisations très diverses : alimentation pour les hommes comme pour les animaux, chimie végétale et source d'énergie renouvelable.

les origines
du colza

Le colza est issu d’un croisement naturel ancien du chou et de la navette. La plante a d’abord été cultivée en Chine durant l’Antiquité avant d’être introduite au XVIIIème siècle en Europe et notamment en Scandinavie, Flandres et Allemagne.

Du nom latin de « Brassica napus L. », le colza appartient à la famille des Brassicacées (anciennement appelées crucifères), comme par exemple la moutarde. Un nom de famille qui s’explique par une raison simple : la corolle de ses fleurs est constituée de quatre pétales disposés en croix.

l’histoire
d’une floraison

Les fleurs de colza sont composées d’un pistil et de six étamines qui produisent le pollen. La floraison des champs commence généralement au mois d’avril et dure plusieurs semaines. Les boutons s’épanouissent d’abord en grappes. C’est alors que le butinage des abeilles et le vent font leur œuvre : le pollen féconde les ovules des fleurs de la plante ou d’autres plus éloignées.

Une fois fécondées, les fleurs se transforment en de fines gousses (siliques) qui contiennent de quinze à trente petites graines sphériques de couleur foncée. Le colza est alors bientôt prêt à être récolté.

Culture lentille

Tête de rotation et floraison mellifère… les atouts de la culture du colza

Support substantiel à l’activité apicole, le colza a la particularité d’être très apprécié de nombreux insectes pollinisateurs, au premier rang desquels les abeilles domestiques. C’est ainsi que, dans de nombreuses régions agricoles, la plante est souvent la première ressource florale disponible pour les abeilles domestiques lorsqu’elles sortent d’hibernation.

Une autre spécificité de la culture du colza est très appréciée des agriculteurs : la plante est une « tête de rotation ». Cela signifie que le colza, qui est semé dès la fin de l’été, est positionné en premier dans la rotation des cultures des agriculteurs, avant les céréales. Absorbant l’azote en automne et rompant le cycle des mauvaises herbes et des maladies des céréales, le colza permet de réduire la quantité d’intrants (engrais et pesticides).

Pour en savoir plus, consulter le guide de culture colza 2017 publié par Terres Inovia ici.

Saisonnalité du colza

Semis en aout-septembre, et récolte en juillet

LA COMPOSITION
d’une graine de colza

43% de matières grasses, 19% de protéines, 8% d'eau, 9% de cellulose, 4% de minéraux et 3% d'amidon

Source : Feedbase

LA COMPOSITION DE L’HUILE
DE COLZA EN ACIDES GRAS

22% d'acide linoléique, 58% d'acide oléique, 9% d'acide alphalinolénique, 6% d'acide palmitique

De même, les tourteaux de colza – c’est-à-dire la partie restante de la graine une fois l’huile extraite – contiennent des protéines indispensables au développement des animaux d’élevage, comme les porcs ou les bovins.

 

Huile et tourteaux…
une graine aux nombreux bienfaits

L’huile de colza est une source naturelle importante d’acides gras insaturés, ce qui en fait un aliment très bénéfique à l’équilibre alimentaire. Elle joue par ailleurs un rôle très important dans la chimie verte et dans la création d’énergie renouvelable. Le chiffre est éloquent : plus de la moitié de la production française d’huile de colza est aujourd’hui transformée en biodiesel.

principales régions de production du colza en france

Le Centre, la Haute-Normandie, la Picardie, la Champagne-Ardennes, la Bourgogne

production et consommation de colza
(en france et dans le monde)

Ces différents atouts ont fait la popularité du colza à travers le monde.

En Union européenne, pour tous les usages confondus, ce sont 9.5 millions de tonnes d’huile de colza qui ont été consommés en 2013 – soit 30% des huiles végétales utilisées au total en Europe (Source : Oil World 2013). Dans le monde, 25 millions de tonnes d’huiles de colza sont consommés chaque année. Les Chinois en sont les 2èmes plus importants consommateurs après les Européens, avec un total de 6.5 millions de tonnes.

le colza en france en quelques chiffres (moyenne sur 5 ans, de 2010 à 20141)

5100000 tonnes de graines de colza récoltées, 1500000 hectares cultivés, 1800000 tonnes d'huile de colza produites, 2200000 tonnes de tourteaux de colza produits

La production mondiale de graines de colza (moyenne sur 5 ans, de 2010 à 20142)

  • Union europeenne
    Union Européenne20 Mt
  • Canada
    Canada15 Mt
  • Chine
    Chine12 Mt
  • Inde
    Inde7 Mt
  • Australie
    Australie4 Mt
  • TOTAL64 Mt

1 Sources : FranceAgriMer, SCEES, SSP
2 Source : Oil World