Communiqué de Presse - Semis pois chiche 2019

Respecter les contraintes techniques pour assurer la durabilité de la culture

Face à la forte croissance du marché, la culture du pois chiche connait un développement important en agriculture conventionnelle comme biologique. En deux ans, les surfaces cultivées ont plus que doublé (19 500 hectares (ha) en 2017 contre 9 000 ha en 2015). Son introduction dans la rotation offre l’opportunité de diversifier l’assolement tout en bénéficiant des atouts environnementaux (réduction des apports d’azote pour la culture suivante, peu d’intrants, etc.) et économiques d’une culture à haute valeur ajoutée. Si son aire de développement gagne de nombreuses zones septentrionales, l’Occitanie est la première région productrice avec près de 12 000 ha dont 33% en bio. Les acteurs de la filière pois chiche souhaitent attirer l’attention des producteurs sur la nécessité de prendre en compte les contraintes techniques de cette culture de façon à assurer sa durabilité. C’est dans ce contexte que Terres Inovia a organisé le 5 octobre dernier une réunion d’information et d’échanges avec les acteurs techniques locaux. Sujet principal de la discussion pour les 80 participants : l’enjeu lié à la maîtrise de l’Ascochytose (anciennement Anthracnose), maladie majoritairement transmise par les semences.

Lire la suite du communiqué ici.

Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes sur nos prochaines actualités.