Création d’une filière de légumineuses en Occitanie : quelles avancées ?

 FILEG : un projet régional fédérateur

Comment valoriser les légumineuses à graines, dont la consommation ne cesse d’augmenter ces dernières années ? Sources de protéines végétales, les cultures de soja, lentilles, pois protéagineux, féverole et pois chiche permettent de diversifier les cultures tout en réduisant les intrants et l’apport d’azote.

Pour les développer, Terres Univia s’est associé à un projet piloté par Terres Inovia, avec de nombreux partenaires[1], pour créer une véritable filière dédiée à ces cultures en Occitanie pour l’alimentation humaine et animale. Ce projet régional et fédérateur répond aux grands enjeux des transitions alimentaire et agroécologique.

42 structures engagées

Après avoir étudié la faisabilité et les besoins d’une future filière de légumineuses à graines, les partenaires de FILEG ont entamé une phase concrète du projet : définir un projet commun, réfléchir à un mode de gouvernance innovant représentatif des différents acteurs régionaux et élaborer les trois premiers services collectifs pour les producteurs.

Actuellement, 42 structures se sont déjà engagées dans le projet et un budget de 200 000 euros est prévu pour cette étape, qui devrait s’achever en 2021.Elles signeront, ensemble d’ici fin 2020, une charte commune d’engagement.

Visionner la vidéo sur FILEG

Retrouvez FILEG sur Facebook et Twitter

[1] Groupe projet FILEG – phase 1 : CISALI, Plateforme-Agro Ecologique de l’EPL Auzeville, DRAAF, INRAE, AD’OCC, Agri Sud-Ouest Innovation, Terres Univia, la Coopération Agricole Occitanie, Négoce Pyrénées Méditerranée, Chambre Régionale Agricole Occitanie, Association Régionale des Entreprises Alimentaires de la Région Occitanie (AREA) et l’Interprofession du bétail et des viandes d’Occitanie (INTERBEV).

Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes sur nos prochaines actualités.