Lipid nutri + n°39 novembre/décembre 2018

Impact métabolique des matières grasses alimentaires : vers le concept des lipides rapides/lipides lents et l’effet matrice

Les matières grasses se retrouvent incorporées dans les aliments sous forme de structures diverses, parmi lesquelles les émulsions sont les plus représentées. L’absorption intestinale des lipides et les évènements post-absorptifs durant la période postprandiale jouent un rôle majeur dans l’initiation et le développement des maladies cardio-métaboliques. Des études récentes montrent que la structure émulsionnée et la nature des agents émulsifiants peuvent moduler la digestion, l’absorption et l’utilisation métabolique des lipides alimentaires. Chez l’Homme, des données suggèrent que l’impact santé d’un aliment diffère de celui attendu compte-tenu de ses constituants ; il s’agit de l’« effet matrice ».

Marie-Caroline Michalski, Cécile Vors, Manon Lecomte.

Laboratoire CarMeN, INSERM U1060, INRA UMR1397, Université Lyon-1 – Bâtiment IMBL, INSA-Lyon, 15 avenue Jean Capelle 69 621 Villeurbanne cedex
Tél. : 04 72 43 85 70 – contact : marie-caroline.michalski@inra.fr

Lire la suite ici.

Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes sur nos prochaines actualités.