Alimentation animale : une veille active sur les publications scientifiques

L’Association Française de Zootechnie a passé en revue l’ensemble des publications scientifiques mondiales sur les graines et les tourteaux d’oléo-protéagineux menées en 2020 et 2021. Une veille qui a permis de mettre en avant la diversité des sujets étudiés.

A la demande de Terres Univia, l’Association Française de Zootechnie (AFZ) a réalisé un travail de veille sur les publications scientifiques mondiales sur les modalités de traitement et d’utilisation des graines de féverole, lupin et pois, mais également de tourteaux de soja, colza et tournesol en alimentation animale (ruminants, porcs, volailles et salmonidés). Objectif : détecter les sujets de recherche (traitements, taux d’incorporation, types de régimes) et leurs résultats. Réalisée sur un corpus de 99 articles publiés entre janvier 2020 et octobre 2021, cette veille révèle une forte disparité des efforts et des sujets de recherche selon les matières premières, les pays et les animaux.

Chine et Etats-Unis, les deux champions des publications sur les tourteaux

Les tourteaux ont fait l’objet d’un nombre de recherches plus important que les graines (79 articles contre 20 pour les graines). La Chine est championne des publications (avec 17 articles) pour les tourteaux avec des recherches majoritairement consacrées aux traitement par addition d’enzymes et par fermentation. Elle est suivie par les Etats-Unis où les thématiques de recherches sont très diversifiées, puis le Canada qui a axé sa recherche sur l’addition d’enzymes et l’extrusion.

Pour les graines, c’est le Canada (avec 6 articles) qui remporte la palme des recherches, suivi des Etats-Unis et de la Russie (2 articles chacun) ainsi que de plusieurs pays dans les zones des grandes cultures. Les articles publiés concernent la féverole (10 articles), le pois (7), et le lupin (3). Sur l’ensemble des publications, une seule est française et concerne la féverole en vaches laitières.

Une grande diversité de sujets étudiés

 L’AFZ attire l’attention sur quelques axes majeurs de  travail :

  • Une prépondérance des traitements enzymatiques et des fermentations pour les tourteaux de soja et de colza avec une très grande diversité des dispositifs fermentaires. Ces recherches montrent des effets positifs plus marqués pour ces traitements que ce qui avait été publié jusque-là.
  • Les recherches sur le tourteau de tournesol concernent très majoritairement des pondeuses (poules et cailles) avec des objectifs de réduction de l’utilisation de soja et d’amélioration de la santé digestive.
  • La féverole fait l’objet de divers traitements (extrusion, cuisson, addition), mais l'intérêt de ces traitements est moins évident que pour le pois ou le lupin pour lesquels le nombre d’articles est néanmoins inférieur. On voit notamment que les traitements de la féverole améliorent la composition et la valeur nutritive sans toujours se traduire par  des performances animales supérieures.
  • Enfin, très peu d’articles ont abordé l’impact des traitements ou de l’utilisation des oléo-protéagineux sur l’environnement après ingestion par les animaux.

Pour plus d’information :

Contacter Elodie Tormo (e.tormo@terresunivia.fr)

Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes sur nos prochaines actualités.