Le plan d'actions de la filière pour la souveraineté alimentaire

A la suite du dernier accord interprofessionnel, une stratégie et un plan d’actions ont été définis pour la période 2021-2023. L’objectif ? « Donner à la filière oléo-protéagineuse les moyens de répondre aux défis stratégiques de demain », indique Antoine Henrion, président de Terres Univia. C’est pourquoi ce nouveau plan d’actions « porte la vision de transition, de développement et d’innovation de tous les acteurs de la filière, et dévoile une ambition commune : recouvrir les 2 millions d’hectares cultivés de tournesol et de colza, et augmenter de 40 % les surfaces de légumineuses d’ici 2024 pour être au rendez-vous de la souveraineté alimentaire française. »

Cinq objectifs

Ce plan d’actions est financé par les professionnels de la filière à travers la Cotisation Volontaire Obligatoire (CVO), une cotisation interprofessionnelle prélevée auprès des producteurs de graines, les collecteurs, les transformateurs et incorporateurs d’oléagineux et de protéagineux. La CVO finance ainsi les actions et innovations collectives de la filière.

Il vise à :
-Conforter et promouvoir la complémentarité entre légumineuses et oléagineux pour répondre à la demande des marchés ;
-Accompagner et promouvoir la transition durable des modèles agricoles vers une multi-performance des productions et des filières ;
-Valoriser les chaînes de valeur issues des productions oléo-protéagineuses dans l’économie circulaire biosourcée et décarbonée au service de la transition énergétique ;
-Accompagner la transition alimentaire en valorisant les atouts des produits issus de la filière pour répondre aux demandes des consommateurs ;
-Mener une démarche de responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Découvrez les objectifs et les actions phares dans la plaquette de présentation du Plan d’actions 2021-2023.
 

 

 

Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes sur nos prochaines actualités.