Point Eco : une nouvelle fiche montre le potentiel de valorisation du tourteau de soja français

La nouvelle fiche de Point Eco met en avant le potentiel d’une augmentation de la trituration de graines de soja françaises, avec la création d’une nouvelle unité de trituration dans les Pays-de-Loire.

Quel pourrait être l’impact de la création d’une nouvelle unité de trituration dans les Pays-de-Loire ? La production de tourteaux de soja issus des graines françaises restant encore limitée, une étude sur l’opportunité d’un développement plus important de la trituration de graines made in France a été menée par le Céréopa (Centre d’Etude et de Recherche sur l’Economie et l’Organisation des Productions Animales).

Cette analyse réalisée en 2020 a travaillé sur deux simulations d’augmentation du volume de trituration. Elle montre qu’une nouvelle unité de trituration qui permettrait un approvisionnement de 75 000 tonnes de tourteaux pourrait répondre aux besoins des filières d’élevage dans la zone des Pays-de-Loire. Une hausse plus importante des volumes (275 000 tonnes) permettrait d’accroître l’autonomie protéique des FAB (fabricants des aliments pour le bétail). « Les tourteaux de soja seraient donc une vraie solution pour se passer du tourteau de soja non OGM d’importation », confirme la fiche Point Eco.

Consultez l'intégralité de la fiche

 

Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes sur nos prochaines actualités.