Un rapport du Sénat met en avant le rôle des protéines végétales

Comment aller vers une alimentation durable ? Un rapport d’information du Sénat pointe cet enjeu crucial, avec le rôle important des protéines végétales, et en particulier des légumineuses. Il a formulé 20 propositions pour transformer notre système alimentaire.

L’enjeu est sanitaire, économique et environnemental. Et il est d’autant plus crucial quand on sait qu’en 2050 il faudra nourrir une population de 10 milliards de personnes. « Le haut niveau de productivité, rendu possible par l’intensification de l’agriculture, s’est en effet réalisé au détriment de la biodiversité et de la qualité des sols, ce qui érode lentement mais sûrement le capital productif agricole et compromet donc notre capacité future à produire », constatent Françoise Cartron et Jean-Luc Fichet, les deux sénateurs auteurs du rapport.

Comment faire émerger une alimentation plus durable ? Parmi les axes d’améliorations, le rapport met en avant « la végétalisation de nos assiettes, entendue comme un rééquilibrage des apports végétaux et animaux ».

Dans les 20 propositions des deux sénateurs, le rapport fait la part belle aux protéines végétales, et aux légumineuses en particulier. Ainsi, il propose de « revaloriser l’image des légumineuses en soulignant leur intérêt nutritionnel et écologique », « orienter les aides de la PAC pour rémunérer les services agro-systémiques rendus par les légumineuses », mais aussi « encourager les dispositifs de contractualisation au sein de la filière légumineuses » ou encore « développer les variétés de légumineuses plus productives et moins sensibles aux aléas ».

Les deux sénateurs recommandent aussi d’accompagner la promotion de l’alimentation durable « en rééquilibrant les apports végétaux et animaux dans la consommation régulière », sans oublier de « définir une stratégie d’autonomie protéique des fermes « France et « Europe » par la reterritorialisation de productions trop dépendantes des importations », qui constitue justement l’un des axes stratégiques portés par la filière et l’interprofession.
 
Consultez la note de synthèse et les 20 propositions du rapport « Vers une alimentation durable ».

Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes sur nos prochaines actualités.