Zoom sur LAFHAA : dynamiser la production et la consommation des légumineuses dans le Perche

Initié en 2021, le projet « Légumineuses du Perche, Filières, Agroécologie et HAbitudes Alimentaires » a été initié en 2021 pour deux ans et prolongé pour une année supplémentaire. Piloté par le Parc naturel régional du Perche, il vise à stimuler la production et la consommation de légumineuses à l’échelle locale. Après un état des lieux et une étude de marché, plusieurs événements sont prévus en 2022. Entretien avec Marie Fétiveau, chargée de mission et responsable du projet.

Comment a démarré le projet ?

Il a été initié par le Parc naturel régional du Perche. Cette collectivité locale, qui regroupe 88 communes et s'étend sur 194 114 hectares, allant de l’Orne à l’Eure-et-Loir, a constaté que peu de légumineuses étaient cultivées dans ce bassin de production, alors que la demande des consommateurs et de la restauration collective était importante. Le projet "Légumineuses du Perche, Filières, Agroécologie et HAbitudes Alimentaires" a donc été initié pour augmenter à la fois la production, mais aussi la consommation de légumineuses à l’échelle locale.

Lancé en 2021, il devait durer deux ans, mais sera prolongé jusqu’en 2023 dans le cadre de France Relance. Il est financé par le Conseil régional de Normandie et le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER). Le projet est mené en partenariat avec la Chambre régionale d’agriculture de Normandie. Il prévoit un accompagnement des producteurs et une promotion des légumes secs auprès du grand public et de la restauration collective.

Quelle a été la première étape de LAFHAA ?

En 2021, un état des lieux et une étude de marché ont été réalisés sur la base d’entretiens et de deux questionnaires, l’un auprès du grand public (250 réponses reçues), l’autre auprès de la restauration collective du Parc naturel régional du Perche. Ils ont mis en évidence la demande forte de protéines végétales, et en particulier de produits transformés (comme des conserves, des galettes de lentilles, … ), mais également de la possibilité d’introduire davantage de légumineuses dans les  menus végétariens en restauration collective, qu’il s’agisse d’établissements scolaires, d’EHPAD, de centres hospitaliers…

Quelles sont les actions prévues en 2022 ?

Au regard de ces résultats, le projet souhaite proposer de nouveaux débouchés vers des produits transformés à partir de lentilles, de pois chiches et de pois cassés, en nouant des partenariats avec des entreprises de transformation et en cherchant un porteur de projet via un appel à manifestation d’intérêts qui vient d’être lancé. Pour inciter le grand public à consommer ces légumineuses, des ateliers de cuisine sont programmés tout au long de 2022 pour mieux connaitre les légumineuses et découvrir de nouvelles recettes. Également, deux formations sont prévues pour la restauration collective sur les préparations culinaires adaptées à ces aliments. Un concours de recettes doit également être organisé auprès des habitants du Parc naturel régional du Perche. Enfin, le projet souhaite créer une dynamique pour inciter les producteurs à introduire les légumineuses dans leurs rotations : des visites d’exploitations seront programmées pour créer un réseau et un échange de bonnes pratiques.
Une infographie sur les légumineuses a aussi été réalisée et sera diffusée localement.   

Découvrez l'infographie sur les légumineuses réalisée dans le cadre du projet

Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes sur nos prochaines actualités.