Diversifier les assolements pour sécuriser les récoltes à venir


Dans un contexte de changement climatique et de tensions accrues sur les marchés alimentaires, Terres Univia, l’interprofession des huiles et protéines végétales, Terres Inovia, l’institut technique des professionnels de la filière des huiles et protéines végétales et de la filière chanvre, et la FOP, Fédération des producteurs d’oléagineux et protéagineux, rappellent l’importance de diversifier les assolements sur le long terme mais aussi de manière plus conjoncturelle.

Réfléchir à des assolements variés et équilibrer les rotations avec des légumineuses et du tournesol constituent des solutions efficaces pour introduire de la robustesse au sein des exploitations et mieux faire face aux difficultés en cas d’intempéries ou de tensions sur les matières premières. Cette stratégie mise notamment sur les atouts agronomiques des oléoprotéagineux pour répartir les risques et les charges de travail afin d’atteindre les objectifs de compétitivité des exploitations tout en assurant la production nécessaire à la souveraineté alimentaire.

Retour