Futur dispositif d’affichage environnemental des produits alimentaires : où en est-on ?


Dans le cadre de l’expérimentation nationale démarrée en 2020, le projet EXPEROIL a été lancé par la filière oléo-protéagineuse pour contribuer au futur dispositif d’affichage des produits alimentaires qui  vise à apporter au consommateur une information environnementale lisible, fiable et objective, afin de lui permettre d’orienter ses choix vers une consommation alimentaire plus durable. Des propositions du projet EXPEROIL ont été retenues.

En vertu de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire (AGEC), une expérimentation nationale a été lancée en 2020 pour construire le futur affichage environnemental des produits alimentaires. Objectif : apporter aux consommateurs une information fiable et compréhensible sur les caractéristiques et impacts environnementaux des produits alimentaires. Ce dispositif, volontaire dans le cadre de cette loi, a été rendu obligatoire par la loi Climat et Résilience en 2021.

La contribution de la filière oléoprotéagineuse : le projet EXPEROIL

Dans ce contexte, la filière des huiles et des protéines végétales a répondu à un appel à contribution pour élaborer ce futur dispositif. Afin de valoriser le plus justement possible les produits à base d’oléagineux, la filière a lancé le projet EXPEROIL, dont la réalisation technique a été confiée à l’ITERG en mars 2021. Copiloté par la Fédération Nationale des Corps Gras (FNCG) et Terres Univia, il vise notamment à fournir aux consommateurs une information environnementale lisible, fiable et objective sur les produits de nos filières.

Les travaux réalisés visent également à actualiser certaines données utilisées dans l’un des outils d’évaluation environnementale de la filière, ACéVOIL, construit et mis à disposition par l’ITERG sur son site internet. Cet outil a pour objectif de favoriser la compréhension des impacts environnementaux des produits de la filière, et d’analyser les marges de progrès de certains maillons dans un but d’écoconception et de transparence vis-à-vis des clients et consommateurs. Certaines données sur des nouveaux itinéraires de production agricole, de transformation et de conditionnement ont également été construits au cours du projet EXPEROIL. Ces différents travaux fourniront ainsi de nouvelles informations aux opérateurs économiques de la filière souhaitant débuter ou amender des démarches d’écoconception.

Des propositions pour construire le futur dispositif

EXPEROIL a également formulé des propositions pour le futur dispositif d’affichage environnemental, dont certaines se retrouvent dans celles émises par le Conseil scientifique de l’expérimentation, comme :

  1. La réalisation d’évaluations spécifiques pour chaque produit alimentaire, la base de données génériques Agribalyse n’étant pas en mesure aujourd’hui de rendre compte de la diversité des impacts environnementaux des différents itinéraires de production, transformation, conditionnement et distribution de chaque produit ;
  2. Une amélioration nécessaire de la base de données Agribalyse en collaboration avec les organisations professionnelles et les instituts techniques ;


A l’issue de cette première étape, la filière continue d’être mobilisée pour suivre l’avancée de cette expérimentation et contribuer ainsi à la juste valorisation des atouts environnementaux des produits et process de nos filières oléo-protéagineuses françaises.

Retour