Observatoire OléoProtéines : progression des légumineuses et du bio en restauration collective


Visuel d’OléoProtéines édition 2023

La seconde édition de cet observatoire, diffusé par Terres Univia, met en avant la belle dynamique des légumes secs en restauration hors domicile, la progression des achats bio en restauration collective mais aussi un élargissement de l’offre.

OléoProtéines, l’observatoire lancé par Terres Univia, permet, chaque année, de décrypter le marché des protéines végétales et les tendances de consommation en alimentation humaine afin d’identifier de nouveaux débouchés.

Pour cette seconde édition, OléoProtéines a analysé les données 2022 du marché des protéines végétales, grâce à de nombreuses données chiffrées en agriculture conventionnelle et biologique.

Premier fait marquant, la consommation de légumes secs et de produits aux légumineuses progresse en restauration hors domicile. « Les volumes achetés par les professionnels de la restauration ont augmenté, parfois de manière importante. Ils répondent à de nouvelles demandes du consommateur et les achats sont stimulés par les politiques de diversification des sources de protéines », précise Marilou Keck, chargée de mission de Terres Univia.

Un élargissement de l’offre de produits à base de légumineuses

D’un autre côté, les achats bio progressent fortement en restauration collective grâce aux dispositions de la loi EGalim. En commerce de détail, cette tendance est moins nette, mais le bio est bien représenté dans les catégories légumes secs bruts et produits au soja.

Enfin, l’Observatoire note que les légumineuses sont de plus en plus utilisées dans de nouvelles offres de produits, comme des chips et biscuits apéritifs, des tartinables, des galettes et autres alternatives végétales…

Cet élargissement de l’offre semble prometteur, les ventes de ces catégories sont dynamiques et progressent. L’innovation permet de trouver de nouvelles voies de valorisation pour nos cultures.

Retrouvez les résultats complets de l'Observatoire OléoProtéines :

Retour