Ratification de l’accord de libre-échange UE-MERCOSUR : les filières agricoles attendent un non de la France


Dans le contexte de la rencontre entre Emmanuel Macron et le Président du Brésil Luiz Inácio Lula da Silva les 22 et 23 juin, les interprofessions agricoles et agroalimentaires INTERBEV, INTERCEREALES, ANVOL, AIBS et Terres Univia ont diffusé un communiqué pour appeler le Chef de l’État français à refuser de ratifier l’accord de libre-échange conclu en 2019 entre l’Union européenne et le Mercosur.

« Cet accord est totalement incompatible avec les engagements pris par la France en matière de souveraineté alimentaire et de durabilité. C’est pourquoi, il ne peut être ratifié sous aucune condition, y compris assorti d’un « instrument additionnel » non-contraignant », lit-on dans le communiqué commun des cinq interprofessions agricoles.

Lire le communiqué :

Retour