Retour sur les Rencontres Francophones Légumineuses


Save the date des Rencontres Francophones Légumineuses 4 – Sénégal (22-24 janvier 2024)

La quatrième édition des Rencontres Francophones Légumineuses RFL4 a eu lieu du 22 au 24 janvier 2024, à Dakar-Saly au Sénégal. Organisées par le Cirad, l'Inrae, Terres Inovia et Terres Univia, avec cette année l’appui de l'Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA) et le soutien de l’Institut de recherche pour le développement, elles ont été un carrefour d’échanges unique entre tous les acteurs de développement, des filières et de la recherche sur les légumineuses.

La quatrième édition des RFL4 était organisée pour la première fois sur le continent africain. Elle s’est intéressée à toutes les légumineuses, qu’elles soient adaptées aux climats tempérés ou tropicaux : légumineuses à graines, fourragères mais aussi ligneuses, avec une mise en avant spécifique des légumineuses tropicales pour renforcer la sécurité alimentaire.

Lors de la table-ronde inaugurale, Elodie Tormo, responsable du pôle valorisation, innovation et veille de Terres Univia, a insisté sur « le partage et le transfert des connaissances entre le monde académique, les instituts techniques et les acteurs économiques », permettant de créer « une dynamique d’innovation au sein des filières ».

Pendant son intervention, la représentante de Terres Univia a mis l’accent sur les verrous qui restent à lever : « le premier est la recherche génétique pour développer de nouvelles variétés permettant de répondre aux problématiques de maladies, ravageurs et d’adaptation au changement climatique, de sécuriser les rendements pour les producteurs et de répondre aux besoins des utilisateurs ».

Le second verrou est, en outre, « le manque de compétitivité face à d’autres cultures plus rentables dans les assolements ». Pour les lever, il est nécessaire de « créer de la valeur de l’amont à l’aval afin d’atteindre l’objectif de la filière française de multiplier les surfaces de légumineuses par deux d’ici 2030 ».

Scientifiques, start-up, semenciers, organismes collecteurs, industriels, opérateurs de l’alimentation animale ou humaine, agences du développement et du conseil… près de 190 personnes, dont une quarantaine en distanciel, ont répondu présents à ce rendez-vous pour croiser les regards, partager les connaissances et accélérer l’innovation autour des légumineuses.

Retour