Un appel à projets pour accélérer la transition agroécologique


Un appel à projets, en partenariat avec La ferme digitale, a été présenté en avril 2024 pour encourager l'innovation pour la transition agroécologique

Sofiprotéol, au travers du Fonds interprofessionnel d’Actions Stratégiques pour les Oléagineux et Protéagineux (FASO), renforce son soutien à l’innovation au service de la transition agroécologique avec un appel à projets organisé en partenariat avec La Ferme Digitale.

Promouvoir l’innovation

Innover pour la transition agroécologique est l’un des axes stratégiques de la filière oléoprotéagineuse. Pour répondre à cet enjeu, Sofiprotéol, gestionnaire du FASO, a organisé un appel à projets en partenariat avec La Ferme Digitale.

Cette association fédère 123 start-ups avec un réseau de plus de 2 500 collaborateurs (écoles, accélérateurs, investisseurs...) et a pour mission de promouvoir l’innovation et le numérique pour une agriculture plus performante, durable et citoyenne.

L’appel à projets, lancé en début d’année 2024, visait ainsi à soutenir les start-ups de l’AgTech pour la réalisation de cas d’usage concrets afin de démontrer la pertinence de leur approche ou de leur technologie en bénéficiant des vastes champs d’application qu’offre la filière des huiles et protéines végétales.

A l’occasion de l’annonce des lauréats de cet appel à projets, Sofiprotéol a organisé en avril 2024, à Paris, une rencontre entre start-ups de l’AgTech et représentants de la filière.

Trois lauréats de l’appel à projets

Cet évènement qui s’inscrit dans la volonté d’accélérer, par l’innovation, la transition agroécologique des cultures oléoprotéagineuses, a permis de remercier et d’échanger avec les 18 start-ups participantes et d’annoncer officiellement les 3 lauréats de l’appel à projets :

- Veragrow avec le projet TS-LBC pour protéger le tournesol des dégâts d'oiseaux au semis,
- Seed In Tech avec le projet SOJACTIV, visant à améliorer la qualité germinative du soja,
- Mycophyto avec le projet MARS pour améliorer la résistance au stress hydrique du tournesol.

L’évènement a réuni une trentaine de participants, dont Xavier Dorchies, directeur délégué de Sofiprotéol et Gilles Robillard, président de Terres Inovia. Lors de leur introduction, ils ont sensibilisé les start-ups de l’AgTech sur les défis rencontrés par la filière et ses besoins en termes d’innovation.

Cette rencontre était aussi l’occasion d’illustrer l’intérêt de mettre à profit la complémentarité des expertises agronomiques, d’innovation et financières pour répondre aux enjeux de la filière oléo-protéagineuse.

 

 

Retour