ZOOM sur le projet d’innovation variétale HERNICOL3

4 juillet 2024

Colza Recherche


© luca pb – stock.adobe.com
Vue d'ensemble sur un champ de colza en 1er plan, au 2nd un tracteur puis en arrière plan des silos

Le Fonds d’Actions Stratégiques pour les Oléagineux et protéagineux, géré par Sofiprotéol, soutient le projet HERNICOL3 qui participe au développement de variétés de colza résistantes à la hernie des crucifères.

La hernie des Crucifères, provoqué par l’agent pathogène Plasmodiophora brassicae, est l’une des maladies les plus nuisibles pour le colza en Europe. En France, la hernie prend de l’ampleur sur les cultures de colza et, depuis 1999, les surfaces touchées ne cessent de s’accroître. L’institut technique Terres Inovia note d’ailleurs une recrudescence particulière ces dernières années dans le contexte de changement climatique. Or, l’association des méthodes culturales à des résistances génétiques est à terme le seul moyen efficace de contrôler la maladie

Des travaux de recherche portés par le GIE Colza

Dans le cadre d’un programme de résistance à la hernie des crucifères développé depuis plusieurs années au sein de l’INRAE (UMR IGEPP), trois lignées obtenues à partir de croisements avec le chou fourrager et le chou pommé se sont avérées particulièrement intéressantes du fait du niveau d’expression et de l’efficacité des résistances observées. A partir de ce matériel végétal, un programme GIE Colza d’introgression chez le colza de facteurs de résistance à la hernie s’est lancé depuis 2009.

Soutenu par le FASO, le projet HERNICOL3, porté par le GIE Colza (RAGT, Lidea, Limagrain) en partenariat avec INRAE, s’est ainsi inscrit à la suite des projets HERNICOL1 et HERNICOL2 pour étudier l’efficacité et la stabilité de la résistance des descendances issues du programme porté par le GIE Colza. Il s’organisait autour de trois objectifs :

  1. Poursuivre le développement de marqueurs des QTL en définissant des marqueurs KASPAR aux QTL mineurs et de caractériser les régions des QTL ;
  2. Fixer et multiplier des descendances avec différentes combinaisons de QTL ;
  3. Évaluer ces descendances en conditions contrôlées et au champ.

De futures variétés plus résistantes à la hernie

Ce projet a permis de fournir du matériel végétal et des outils de sélection aux membres du GIE pour avancer sur l’amélioration variétale du colza résistant à la hernie des crucifères et ce matériel est désormais transféré aux semenciers du GIE Colza pour une utilisation dans les lignées de sélection.

En termes de perspectives, les semenciers vont pouvoir ainsi développer dans les prochaines années les variétés présentant des nouvelles caractéristiques de résistance à la hernie. Notamment, le GIE Colza va intégrer, dans un nouveau projet financé par le dispositif SELEOPRO, les sorties de HERNICOL 3 pour développer du matériel végétal multi-résistant à plusieurs maladies dont la hernie.

SELEOPRO : qu’est-ce que c’est ?

Créé en 2022, SELEOPRO promeut toutes les actions d’amélioration génétique et des méthodologies de sélection dans le domaine des espèces oléagineuses de colza et de tournesol.
L’objectif est l’amélioration de leurs performances et de leur compétitivité dans le cadre d’une agriculture durable, répondant aux besoins qualitatifs des marchés de valorisation et adaptées aux changements climatiques.

SELEOPRO prend ainsi le relais de deux dispositifs existants précédemment, le FSRSO (fonds de soutien à la recherche semencière oléagineuse) et Promosol. Il constitue un lieu d’échanges privilégiés entre les différents acteurs de la filière et les organismes de recherche publics ou privés, et facilite la production et la diffusion de l’information.

Il porte trois activités principales :

Ce dispositif bénéficie du soutien du Fonds d’Actions Stratégiques des Oléagineux et Protéagineux (FASO), géré par Sofiprotéol, de Terres Univia, de Terres Inovia et de l’Union Française des Semenciers. Il est piloté par Sofiprotéol et animé par Terres Inovia.

Colza Recherche Légumineuses

Retour